Les différents permis bateau : Le fluvial, la carte mer, le côtier et le hauturier

Pour pouvoir naviguer en toute sécurité sur les fleuves et sur mers, il est obligatoirement d’avoir un permis bateau. Le type de permis est délivré en fonction de son utilisation, de l’éloignement des côtes et de la puissance de la motorisation monté à bord. À noter que les bateaux de moins de 4,5 kW ne nécessitent pas de permis. En France, il existe différents types de permis bateau, dont le permis pour la navigation en rivière, pour la mer et pour les fleuves.

La carte mer et le permis côtier

La carte mer permet de naviguer de jour seulement et ne devait pas s’éloigner de la côte jusqu’à 5 miles ou 9 kilomètres. Elle permet également de naviguer sur des bateaux dont la puissance est inférieure à 50 chevaux (37 kilowatts). Contrairement à la carte mer, le permis côtier permet la navigation nocturne comme la navigation diurne. Avec le permis côtier, vous pouvez piloter n’importe quel bateau, sans limitation de puissance ni de taille de bateau. La limitation de ce permis est l’éloignement de la côte. Il est destiné aux navigateurs de proximité, car il n’autorise que cinq milles ou neuf kilomètres de la côte.

Le permis hauturier

Le permis hauturier, qu’on peut appeler aussi extension hauturière est un permis qui permet de naviguer en mer à l’image du permis côtier. Il s’agit du permis bateau sans limitation sur la distance, la puissance de bateau ou le type de bateau, et surtout il n’y a pas de restriction d’éloignement du côté. Pour avoir le permis hauturier, vous devez être titulaire du permis côtier. La partie théorique de ce type de permis est un peu ardue, car son détenteur doit surtout être capable de tracer une route maritime, lire des cartes, calculer la dérive due au courant et au vent, calculer le niveau d’eau dans un port, savoir calculer la variation… Le permis hauturier est le plus avancé de permis bateau qu’un navigateur puisse obtenir.

Permis bateau fluvial

Le permis fluvial est, comme son nom indique, destiné à la plaisance en eaux intérieures telles que rivières, fleuves, barrages et lacs. Ce type de permis est souvent obtenu en même temps que le permis côtier, mais sous la forme d’une extension fluviale de ce dernier. Il est possible également d’obtenir ce type de permis bateau à l’issue d’une épreuve pratique et théorique. Il permet de piloter des bateaux dont la longueur est inférieure à 15 mètres. En revanche pas de limitation sur la puissance du moteur.

Où peut-on passer son permis bateau si l’on habite pas en bord de mer ?
En quoi consiste l’examen du permis bateau ?