Les balises cardinales

Les balises cardinales (ainsi nommées parce qu’elles font référence aux points cardinaux) servent à signaler une zone de danger.

EXEMPLE :

Cardinale Nord, je passe au Nord de la balise (le danger est au Sud).
Cardinale Est, je passe à l’Est de la balise (le danger est à l’Ouest).
Cardinale Sud, je passe au Sud de la balise (le danger est au Nord).
Cardinale Ouest, je passe à l’Ouest de la balise (le danger est à l’Est).

Identifier les balises cardinales le jour

Une balise cardinale se caractérise par :

  • l’emploi de deux couleurs : le noir et le jaune,
  • deux voyants en forme de cône.

Pour différencier la cardinale Est de la cardinale Ouest, vous pouvez dessiner à l’intérieur des voyants un E comme Est et un W comme West.

En ce qui concerne le corps de la balise, la pointe des cônes indique la position de la couleur noire :

  • cônes pointe en haut, le noir est en haut (le jaune en bas),
  • cônes pointe en bas, le noir est en bas (le jaune en haut),
  • cônes pointe en haut et en bas, le noir est en haut et en bas (le jaune est au milieu),
  • cônes qui se rejoignent au milieu, le noir est au centre (le jaune à chaque extrémités)

Identifier les balises cardinales la nuit

Les balises cardinales sont équipées d’un feu scintillant blanc.
En fonction du nombre de scintillements groupés, on peut aisément les différencier :

  • Cardinale Nord : feu scintillant continu,
  • Cardinale Est : 3 scintillements
  • Cardinale Sud : 6 scintillements + 1 éclat long,
  • Cardinale Ouest : 9 scintillements

Pour se souvenir du rythme du feu, il faut placer les points cardinaux dans le cadran d’une horloge. Ainsi, le chiffre des heures vous indiquera le nombre de scintillements en fonction de la cardinale (exemple : 3 heures = 3 scintillements).

Le matériel de sécurité et le calcul de l’autonomie
Les catégories de navigation